Georges Aperghis

Patrick Burgan

Play all audio recordings
Agrégé de musicologie, premiers prix de composition, d'orchestration et d’analyse du CNSM de Paris (classes d’Ivo Malec, Gérard Grisey et Betsy Jolas), plusieurs fois lauréat de l'Institut de France - dont le Prix Pierre Cardin en 1995 - Patrick Burgan fut pensionnaire de la Casa de Velasquez à Madrid de 1992 à 1994.

En 1996 il reçoit le Grand Prix de la Fondation Simone et Cino Del Duca et de l'Académie des Beaux-Arts, à propos duquel Henri Dutilleux lui écrit : «J’en suis tout ému et fier car vous savez toute l’estime que j’ai pour votre musique et avec quelle attention je m’efforce de suivre vos créations»

En 2008, c’est le Grand Prix Sacem de la musique symphonique qui viendra couronner l’ensemble de sa production.

L’œuvre de Patrick Burgan, qui compte quatre opéras ainsi que de nombreuses pièces instrumentales, symphoniques et vocales, se voit régulièrement jouée dans la plupart des pays du monde par des orchestres, ensembles et solistes prestigieux.
Elle a été unanimement saluée par la critique qui revient régulièrement sur son énergie solaire et dionysiaque et son impact immédiat sur l’auditoire.

Il faut retenir surtout le caractère indéniablement théâtral de cette musique qui participe autant d’une sensualité expressive que du lyrisme le plus exacerbé.

Son dernier opéra Enigma, d’après les Variations énigmatiques d’Eric-Emmanuel Schmidt, sera prochainement créé en France et au Canada (saison 2020-2021).

Notons, parmi les créations marquantes de ces dernières années :
- Le lac, sur un poème de Lamartine, par Marylin Fallot, soprano et l’Orchestre Philharmonique de Radio¬ France sous la direction d’Eliahu Inbal (2001)
- Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling avec Marie¬-Christine Barrault et les solistes, chœurs et orchestre du Théâtre du Châtelet sous la direction de Claire Gibault (2006)
- Het Zielebladje par Noor Kamerbeek, flûte et le Nederlands kamerkoor sous la direction de Klaas Stok (2010)
- La chute de Lucifer par Fabrice Millischer, trombone et le Deutsche-Radio-Philharmonie-Saarbrücken sous la direction d’Ulrich Kern (2012)
(Meilleur enregistrement Echoklassik et Grand prix Académie Charles Cros en 2014)
- L’archipel des saisons par Henri Demarquette, violoncelle et l’ensemble Sequenza 9.3 sous la direction de Catherine Simonpietri (2014)
- Batèches, Poème symphonique pour 11 percussions, par les Percussions-Claviers-de-Lyon et l’ensemble québécois Sixtrum (2016)

Parallèlement, Patrick Burgan est professeur associé à l'Université Jean-Jaurès de Toulouse où il enseigne la composition et l’improvisation.

L’association Alcmène est dédiée à la promotion de la musique de Patrick Burgan.
Renseignements : www.patrick-burgan.com