In order to read complete fullscores online,
subscribe to the online library
preview1_6767.180512.195417
preview2_6767.180512.195417
preview3_6767.180512.195417
no  image found Archivo 2

On Fire

pour, comédienne, piano, orchestre et électronique

18,00 €
Printed format option

When you buy a score, you can contact the composer right here!
Specifications
Region
Europe
Estimated Duration
20 - 25min
Date
2014

ISMN : 979-0-2325-3118-2

Notes on this piece
  "ON FIRE" pour comédienne, piano, orchestre & électronique.
Sur des discours de Malcolm X.
 
Malcolm X a passé les dernières années de sa vie à prôner l' Action pour que surgisse "l'impossible" jusqu'au début des années 60 :  La prise en considération de la communauté noire américaine et de ses droits, après 300 ans de ségrégation, de crimes et d'injustice aux USA. Il suffit de voir cet homme et de l'entendre pour se rendre à l'évidence que grâce à sa foi et son implacable conviction, ses discours ont tous en commun force, rythme, insistance, flow et répétition. Les uns nourrissant les autres. Des qualités qui ont conditionné mon choix des textes en plus de leurs sens.
J'ai pensé ce projet en terme d'énergie, d'impact, de répétition et de collision pour que surgisse un changement, une "altération" progressive dans notre écoute. Pour passer un seuil dans notre entendement. Transmettre aussi une énergie sonore qui se mettrait d'autant plus en vibration rageuse qu'elle est en conflit avec ce qui l'entoure.
Cette pièce est le résultat d'un agencement de 3 entités en lutte permanente dans un flux rythmique toujours en plein effort et parfois chaotique. Un flux qui est pourtant le principal combustible pour le déploiement formel. 
Les 3 entités sont un orchestre insistant, répétitif et perturbateur, un piano catalyseur et une voix qui tente de se faire entendre. 
Les textes sont joués dans une traduction en français par une femme. J'ai trouvé plus intéressant de prendre le risque de jouer avec la distanciation dans le désir d'une perception nouvelle actualisée. 
Durant toute la pièce, chacune des 3 entités musicales ont en possession un certain nombre d'objets sonores préalablement définis et élaborés de manière quasi indépendante. Toute l'écriture de la pièce n'est que la mise en confrontation de ces matériaux. Dans une pensée d'agencements diversifiés.
 
Enfin, quelques mots de Malcolm X qui anticipaient très justement une vérité qui a tenu jusqu'à il y a encore peu de temps :
“Je me réveille tous les matins sachant que j’ai gagné un jour de plus. Je vis comme un mort en sursis. Aussi, voudrais-je vous demander un service. Quand je serai mort pour de bon … lisez bien les journaux. La presse blanche identifiera Malcolm X à la “haine”. Vous verrez.”  
Malcolm X - 1965
Instrumentation
Flute (2)
Oboe (2)
Clarinet (2)
Bassoon (2)
Trumpet (2)
Trombone (2)
Tuba
Percussions (2)
Piano
Violin (2)
Viola
Cello
Double bass
Timpani
Horn (French Horn) (2)
Sampler
Actor
Recording
Créée et enregistrée le 7 février 2015 au 104 - festival "Présences 2015"
texte - Piera Formenti
Score Details
Format - A4 / US Letter
Pages - 112


Customers Who Viewed This Piece Also Viewed:
No image set