Michèle Reverdy

Play all audio recordings
Born in Alexandria, Egypt, in 1943, Michèle Reverdy occupies a most singular position. She is an alert spectator of the overfill of current musical life, and her own analytical spirit and her taste for the art of transmission (since 1983 she has taught musical analysis and orchestration at the Paris Conservatory where she undertook all her own music studies, notably with Olivier Messiaen and Claude Ballif) contrast with the powerful amnesia that presides over every one of her works.
This spontaneous forgetfulness as she sits down to write a new work is matched only by the complete virginity of the blank page and an incapacity to assimilate any element of backward-looking nostalgia or any of the tools of postmodernity. Because Michèle Reverdy associates composing with exploring, none of her works rests on any pre-existent musical language, it vibrates with its own dramaturgical substance and creates its own harmonic reservoir: from this springs work on melody, together with cellular growth through dissemination (the relationship with painting is then explicit) and a rhythmic vitality that, all of them, bear witness to human liberty.
Thus preformed and in-formed, every score is, during the compositional process, subject to a double interrogation, via the pianistic instrumental experience, then through an intuition of the voice. From the instrumental point of view, and respecting both acoustic instrument making and modes of play that are in a state of permanent renewal, Michèle Reverdy is keenly anxious to secure the pragmatism of her chosen performers. And from the point of view of the voice, she recalls that as a child it was through opera that music grasped her and assured her she would “spend her creative time composing operas”. Such a passion for the voice enables one to see how each of her works, even instrumental, seems to have been torn from so many imaginary operas.
This omnipresent vocality, as should be clear, is indeed the great unifying stamp on her catalogue, placed under the sign of amnesia, in which each score quite happily pursues its path in complete independence. This can be seen in the poets she chooses, whether classical (Jakob Lenz, Aloysius Bertrand, Victor Hugo, Franz Kafka,
Lewis Carroll, Tristan Corbière, Saint John of the Cross, Federico Garcia Lorca, etc.) or contemporary (Paul Eluard, Italo Calvino, Jorge Luis Borges, Yasushi Inoue, Christa Wolf, Pascal Quignard, Jean-Claude Buchard et Christian Doumet).
Frank Langlois - translated by Jeremy Drake
www.michelereverdy.com

Featured Pieces

pour deux pianos, deux percussions

11 E
Instrumentation
Cinq mélodies pour voix d'alto ou mezzo-soprano et piano textes de Joachim Du Bellay, Sandro Penna, Lewis Carroll, Hans-Ulrich Treichel, Federico Garcia Lorca

9 E
Instrumentation
Piezas ordenadas por año. Los trabajos mas recientes aparecen primero

Ensamble (10 - 19 instrumentos)


L'homme qui marche pour 18 instruments (2019)

Grupo de Cámara ( 2 - 4 instrumentos )


Fragments d'un discours Trio piano violon violoncelle Hommage à Clara Schumann (2018)
Quatuor pour Maud quatuor à cordes pour la Nuit Blanche Paris, musée de l'Orangerie (2018)
Miroirs Omaggio a Luigi Nono, pour flûte et clarinette en si bémol (2014)
Espresso N°1 pour deux clarinettes niveau 3ème cycle de conservatoire (2014)
Espresso N°3 pour hautbois et cor niveau 3ème cycle des Conservatoires (2014)
Espresso N°2 pour deux violons, niveau 3ème cycle Conservatoires (2014)
Quatre eaux-fortes Quatuor à cordes en quatre mouvements (suite tirée du Roi du bois, opéra parlé, texte de Pierre Michon) 1- Que d'ombres autour de nous 2- Une fille très parée qui riait 3- J'avais une visitation 4- La main ouverte (2013)
Which dreamed it ? pour deux pianos, deux percussions (2009)

Opera


Ombres du Minotaure Opéra pour un théâtre d'ombres 3 chanteurs 8 instruments texte original de Julien Mages (2018)
Le Cosmicomiche Opera buffa d'après Italo Calvino. Un segno nello spazio, Tutto in un punto (2013)

Cuarteto de Cuerdas


Quatuor pour Maud quatuor à cordes pour la Nuit Blanche Paris, musée de l'Orangerie (2018)
Quatre eaux-fortes Quatuor à cordes en quatre mouvements (suite tirée du Roi du bois, opéra parlé, texte de Pierre Michon) 1- Que d'ombres autour de nous 2- Une fille très parée qui riait 3- J'avais une visitation 4- La main ouverte (2013)

Voz solo y acompañamiento


Soixante et quelques mains pour la Nativité poème de Christian Doumet d'après le Triptyque Portinari de Hugo van der Goes (2017)
La Donation du monde Espresso 4, pour voix de mezzo soprano et guitare texte de Christian Doumet (2014)
De l’ironie contre l’absurdité du monde version voix d' alto Cinq mélodies pour voix d'alto ou mezzo-soprano et piano textes de Joachim Du Bellay, Sandro Penna, Lewis Carroll, Hans-Ulrich Treichel, Federico Garcia Lorca (2009)
De l'ironie contre l'absurdité du monde pour voix de baryton et piano Cinq mélodies pour voix de baryton et piano, textes de Joachim Du Bellay, Sandro Penna, Lewis Carroll, Hans-Ulrich Treichel, Federico Garcia Lorca (2009)
La Caja de Pandora Trois mélodies pour voix de mezzo-soprano et trio de cordes pincées (harpe, guitare, mandoline) Texte de José Tono Martinez (2007)
Les amours jaunes Pour voix de femme et harpe textes de Tristan Corbière 1- Sonnet avec la manière de s'en servir 2- Le poète contumace 3- Paris (2005)

Instrumento Solo


Un violon pour Caroline violon seul (2016)
Alep Piano seul (2014)
Le cheminement d'un timbalier Etude pour quatre timbales (2011)
It didn t crash ! Clarinette basse (1991)



Voces e Instrumentos


Femme revêtue de soleil Petit motet pour chœur d'enfants, quatuor à cordes et harpe (2014)
Petit Motet pour le Livre de Notre-Dame de Paris pour choeur d'enfants et orgue, composé pour la Maîtrise de Notre-Dame de Paris (2014)
Traité des excitants modernes Espresso 5 pour mezzo soprano ténor et piano texte d'Honoré de Balzac (2014)

Ensamble de Cámara (5 - 9 instrumentos)


Ni d'ici ni d'ailleurs Harpe et Quatuor à cordes (2010)
Anacoluthes Hommage à Messiaen (2008)
Mine de cuivres Quintette de cuivres (2007)
Alep Piano seul (2014)
Anacoluthes Hommage à Messiaen (2008)
De l'ironie contre l'absurdité du monde pour voix de baryton et piano Cinq mélodies pour voix de baryton et piano, textes de Joachim Du Bellay, Sandro Penna, Lewis Carroll, Hans-Ulrich Treichel, Federico Garcia Lorca (2009)
De l’ironie contre l’absurdité du monde version voix d' alto Cinq mélodies pour voix d'alto ou mezzo-soprano et piano textes de Joachim Du Bellay, Sandro Penna, Lewis Carroll, Hans-Ulrich Treichel, Federico Garcia Lorca (2009)
Espresso N°1 pour deux clarinettes niveau 3ème cycle de conservatoire (2014)
Espresso N°2 pour deux violons, niveau 3ème cycle Conservatoires (2014)
Espresso N°3 pour hautbois et cor niveau 3ème cycle des Conservatoires (2014)
Femme revêtue de soleil Petit motet pour chœur d'enfants, quatuor à cordes et harpe (2014)
Ficciones-Las Ruinas circulares Mélodrame sur un texte de Jorge Luis Borges pour un acteur et ensemble instrumental (2015)
Fragments d'un discours Trio piano violon violoncelle Hommage à Clara Schumann (2018)
It didn t crash ! Clarinette basse (1991)
L'homme qui marche pour 18 instruments (2019)
La Caja de Pandora Trois mélodies pour voix de mezzo-soprano et trio de cordes pincées (harpe, guitare, mandoline) Texte de José Tono Martinez (2007)
La Donation du monde Espresso 4, pour voix de mezzo soprano et guitare texte de Christian Doumet (2014)
Le cheminement d'un timbalier Etude pour quatre timbales (2011)
Le Cosmicomiche Opera buffa d'après Italo Calvino. Un segno nello spazio, Tutto in un punto (2013)
Le Roi du bois "Opéra parlé" pour acteur, quatuor à cordes et un enfant chanteur sur le texte de Pierre Micbon (2012)
Les amours jaunes Pour voix de femme et harpe textes de Tristan Corbière 1- Sonnet avec la manière de s'en servir 2- Le poète contumace 3- Paris (2005)
Mine de cuivres Quintette de cuivres (2007)
Miroirs Omaggio a Luigi Nono, pour flûte et clarinette en si bémol (2014)
Ni d'ici ni d'ailleurs Harpe et Quatuor à cordes (2010)
Ombres du Minotaure Opéra pour un théâtre d'ombres 3 chanteurs 8 instruments texte original de Julien Mages (2018)
Petit Motet pour le Livre de Notre-Dame de Paris pour choeur d'enfants et orgue, composé pour la Maîtrise de Notre-Dame de Paris (2014)
Quatre eaux-fortes Quatuor à cordes en quatre mouvements (suite tirée du Roi du bois, opéra parlé, texte de Pierre Michon) 1- Que d'ombres autour de nous 2- Une fille très parée qui riait 3- J'avais une visitation 4- La main ouverte (2013)
Quatuor pour Maud quatuor à cordes pour la Nuit Blanche Paris, musée de l'Orangerie (2018)
Soixante et quelques mains pour la Nativité poème de Christian Doumet d'après le Triptyque Portinari de Hugo van der Goes (2017)
Traité des excitants modernes Espresso 5 pour mezzo soprano ténor et piano texte d'Honoré de Balzac (2014)
Un violon pour Caroline violon seul (2016)
Which dreamed it ? pour deux pianos, deux percussions (2009)