Demian Rudel Rey

Play all audio recordings
Demian Rudel Rey (Ciudad de Buenos Aires, Argentine), compositeur, guitariste et vidéaste.

Demian consacre sa production en tant que compositeur aux musiques instrumentales, mixtes, électroacoustiques ainsi qu’à la musique-visuelle. En Argentine, il a obtenu un diplôme en guitare classique au Conservatoire « Astor Piazzolla » ainsi qu’un diplôme en guitare jazz à l’EMBA. Ensuite, un diplôme de Licence, parcours Composition Instrumentale, lui a été décerné à l’Université Nationale des Arts d’Argentine où il a étudié avec Santiago Santero (composition) et Carlos Bertazza (direction d’orchestre).
Par la suite, en France, après l'obtention d'un master au Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon auprès de Martín Matalon et Philippe Hurel (composition), de Michele Tadini (technologies musicales), Luca Antignani (orchestration) et Emmanuel Ducreux (analyse et recherche), il poursuit son Artist Diploma au même conservatoire sous la tutelle de Jean Geoffroy et Martín Matalon. Il a également participé à des master classes, et suivi des conférences de José Manuel López López, Tristan Murail, Franck Bedrossian, Yann Robin, Raphaël Cendo, Horacio Vaggione, Michel Chion…
 
Demian a reçu des récompenses dans différentes compétitions de composition, parmi lesquelles se distinguent les prix Ivan Juritz Prize 2020 [Royaume-Uni], Musique en roue libre-Festival les Inouïes 2020 [France], Prix Fondation Salabert 2019 [France], 9th Sond’Ar-te 2019 [Portugal], International Competition Young Virtuosos 2019 [Bulgarie], Musicworks 2017 [Canada], Fondation Destellos 2017 [Argentine], Matera Intermedia 2016 [Italie], Concours CICEM 2016 [Monaco] ….
Ses pièces ont par ailleurs été jouées dans divers festivals à travers le monde. Son quatuor à cordes « Theophilus » a ainsi représenté l’Argentine au ISCM 2017 au Canada. Sa pièce « Endriago » pour percussion et électronique (commande du Conservatoire de musique de Shanghai, en partenariat avec le GRAME) a été présentée dans le cadre de la Troisième IPEA International Percussion 2018.
Ses compositions ont été jouées par le Quatuor Tana, Proxima Centauri, l’Ensemble Alest, l’Ensemble Reconsil, l’Atelier XX-21, l’Orchestre du CNSMDL dirigée par Roberto Forés Veses, l’Ensemble Écoute, l’Emily Carr String Quartet, l’AuditivVokal DRESDEN, le Quartetto Mitja, l’Ensemble Barcelona Modern, l’Ensemble TROPI, le Cuarteto Argentum, Joan Martí-Frasquier...
La musique de Demian Rudel Rey est éditée chez BabelScores (France), Métamorphoses (Belgique), Taukay Edizioni Musicali (Italie) et CMMAS (Mexique). Demian a reçu les bourses du Centre International Nadia et Lili Boulanger, Mécénat Musical de la Société Générale, Mozarteum Argentino « Gisela Timmermann », Fondo Nacional de las Artes et BECAR du Ministère de la culture argentine.
 
Ses projets futurs incluent des collaborations avec le Proxima Centauri, le Festival Aspects des Musiques d'Aujourd'hui 2020 de Caen, l'Ensemble Orchestral Contemporain (EOC), l'Ensemble Court-Circuit et un projet d'opéra. 

Site internet : www.demianrudelrey.com.ar
Tri par année. Les pièces les plus recentes apparaissent d'abord

Musique Instrumentale


Mélancolie III pour piano et électronique (2018)
Tajimamori for violin, violoncello and piano (2017)
La mer perdue pour quatuor à cordes et piano (2017)
Qu'est-ce que l'insomnie ? pour flûte et deux altos (2017)
Labyrinthe pour violoncelle et contrebasse (2017)
Tres Constelaciones pour violon (2015)
Glaukos pour flûte (2013)
Brisas pour violoncelle (2013)

Soliste (Instrument ou voix) et électronique fixée


Le diamant sourit au crepuscule for paetzold contrabass recorder and electronics (2018)
Khemia I for double bass and electronics (2016)
La sonrisa de una lagrima for alto recorder and electronics (2014)

Instruments et électronique


Le diamant sourit au crepuscule for paetzold contrabass recorder and electronics (2018)
Otohime for ensemble (2018)
Theophilus for string quartet and electronics (2016)
Khemia I for double bass and electronics (2016)
La sonrisa de una lagrima for alto recorder and electronics (2014)

Groupe de Chambre (2 - 4 instruments)


Tajimamori for violin, violoncello and piano (2017)
Qu'est-ce que l'insomnie ? pour flûte et deux altos (2017)
Labyrinthe pour violoncelle et contrebasse (2017)

Ensemble de Chambre (5 - 9 instruments)


Otohime for ensemble (2018)
La mer perdue pour quatuor à cordes et piano (2017)

Ensemble (Instruments ou voix) et électronique fixée


Theophilus for string quartet and electronics (2016)

Instrument Solo


Glaukos pour flûte (2013)
Brisas pour violoncelle (2013)
Brisas pour violoncelle (2013)
Glaukos pour flûte (2013)
Khemia I for double bass and electronics (2016)
La mer perdue pour quatuor à cordes et piano (2017)
La sonrisa de una lagrima for alto recorder and electronics (2014)
Labyrinthe pour violoncelle et contrebasse (2017)
Le diamant sourit au crepuscule for paetzold contrabass recorder and electronics (2018)
Mélancolie III pour piano et électronique (2018)
Otohime for ensemble (2018)
Qu'est-ce que l'insomnie ? pour flûte et deux altos (2017)
Tajimamori for violin, violoncello and piano (2017)
Theophilus for string quartet and electronics (2016)
Tres Constelaciones pour violon (2015)