Afin de lire les conducteurs à l’intégralité,
abonnez-vous à la bibliothèque en ligne
Sous tes cils une enigme z
Sous tes cils une enigme z 7
Sous tes cils une enigme z 8

Sous tes cils une énigme

18,00 €
Printed format option


Chez BabelScores, quand vous achetez une partition, vous pouvez ensuite contacter directement le compositeur ici même !
Caractéristiques
Region
Europe
Estimated Duration
21 - 30min
Date
2010

ISMN : 979-0-2325-0518-3

In Stock
Notes sur cette pièce
Concerto pour clarinette en si bémol, basse et contrebasse et ensemble instrumental Crée par l’Ensemble Orchestral Contemporain dirigé par Ludovic Perez à l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne lors du festival Nouveau Siècle.Commande de l’EOC« Ce concerto pour un clarinettiste (jouant la clarinette en si bémol, les clarinettes basse et contrebasse) et  ensemble instrumental est constitué de cinq moments qui s’enchaînent.Pour approfondir une nouvelle fois cette quête incessante d’un espace de liberté et d’apesanteur inhérente à la création musicale, j’ai combiné les différents paramètres du son de manière à situer l’auditeur au-delà des repères temporels conventionnels, de manière à le projeter dans un univers sonore à la texture insaisissable. Cependant, les cinq moments enchaînés de cette œuvre ont des caractères très spécifiques et contrastés  afin que l’auditeur puisse créer différentes images poétiques.ID’une texture sonore apparemment immobile mais frémissante, se détachent des sons à l’origine imperceptible et qui se projettent finalement au premier plan de notre audition de manière abrupte et imprévisible. À l’initiative du clarinettiste (clarinette sib), des courbes mélodiques d’une vive vélocité mais décalées dans leurs accélérations et décélérations s’extraient à plusieurs reprises du tutti pour s’entrelacer en nuées volubiles. Cette fugacité aboutit à un mouvement perpétuel ascendant, créant ainsi un contraste saisissant avec le deuxième moment.IIDes profondeurs, le si bémol grave et diffracté de la clarinette contrebasse engendre un large spectre sonore explorant et combinant les hauteurs, les timbres et les nuances que chaque instrument de l’ensemble instrumental peut produire. L’auditeur est confronté à une masse mouvante rendue insaisissable par l’application d’un principe de fusion. Le soliste se détache lentement de cette rumeur pour l’éclairer et se déployer…IIISes volutes sont prolongées par les bois et soutenues par un ensemble instrumental  métamorphosé  en un « effet pluie ». Les multiples impulsions percussives obéissant à des superpositions de rythmes complexes effacent les repères temporels et nous entraînent vers une rupture du flot sonore. Seule, la clarinette cherche un nouvel équilibre au-dessus du vide. IVUne houle tumultueuse et bariolée nous emporte vers… Vun univers onirique où la frontière entre réalité et fiction devient floue, incertaine. Les entrecroisements de glissandi en mouvements contraires et durées inégales troublent nos repères. Dans cette œuvre où se côtoient des images sonores oscillant entre fragilité, folle impétuosité, extravagance, délicatesse et lyrisme… nos perspectives vacillent vers le silence profond d’une disparition imminente. »Pascale Jakubowski  
Instrumentation
clarinet (solo)
flute
oboe
bassoon
horn
trumpet
trombone
percussion
violin 1
violin 2
viola
cello
double bass
Score Details
Format - A3 / Tabloid
Pages - 79


Customers Who Viewed This Piece Also Viewed:
957 Ayl 26 02
Ayl