Francis Ubertelli

Play all audio recordings

Né à Québec en 1968, au Canada, Francis P. Ubertelli a commencé la composition avec Armando Santiago au Conservatoire de musique. Il étudia plus tard avec Franco Donatoni et Azio Corghi à l’Accademia Nazionale di Santa Cecilia à Rome, suivant des cours avec Ennio Morricone et Luciano Berio. Il a gradué en 1996.

Quelques années plus tard, suivant la mort de son mentor, affligé d’une crise esthétique trop profonde et d’un épuisement nerveux imparable, il abandonna la musique. Cette année-là, il rencontra le divin lors d’une partie d’échecs, ce qui redéfinit son existence. En 2011, il publia son premier roman en France, un essai comparant les changements sociaux en cours avec les attaques des Tours jumelles, dont il fut le témoin.

En 2015, après quelques années comme enseignant, il revint à la musique suivant la naissance de son fils et une rencontre fortuite avec une vieille connaissance. Il étudia à l’Université de Toronto avec Gary Kulesha et obtint son doctorat en 2020. Il est actuellement Professeur d’écriture au Conservatoire de musique de Gatineau.

Francis P. Ubertelli a écrit de nombreuses œuvres pour ensemble de chambre et reçut des bourses et des commandes du Conseil des Arts du Canada et de la Monte dei Paschi di Siena en Italie, l’Istituto Italiano di Cultura, Arraymusic de Toronto, le quintette de flûtes Charm of Finches, le projet Sounds of Silence, le Thelema Trio de Bruxelles, le trio Fibonacci, la Société Radio-Canada, l’ensemble de flûtes Alizée, l’ensemble Contemporain de Montréal, Champ d’Action de Anvers, le quatuor Alcan et le Centre national des Arts d’Ottawa. De plus, certaines œuvres sélectionnées ont figuré dans les programmes de concours de trombone du Conservatoire royal de Bruxelles et de quatuor à cordes de l’Université de Montréal. Sa musique est jouée au Canada, aux États-Unis et en Europe.

Ses œuvres visent à brouiller les lignes entre une approche plus traditionnelle des tecniques d’écriture et des gestes futuristes de l’avant-garde et des procédés compositionnels. À cette fin, le matériel musical traditionnel invoque subtilement l’ère du répertoire classique, lequel se niche au sein d’un geste unique augmenté d’une périodicité à grande échelle, mais qui ne repose jamais sur les conventions culturelles construites autour de tels matériaux. Les fréquences se présentent à l’intérieur d’une hiérarchie de l’importance, donnant la préséance au geste—le geste étant cet objet philosophique qui passe et par lequel la lumière d’une forme brille de manière intuitive.

Site web :
Tri par année. Les pièces les plus recentes apparaissent d'abord

Grand Ensemble (20 - 35 instruments)


Sonus Lumine per venti strumenti (2019)

Groupe de Chambre (2 - 4 instruments)


Quartetto 2 per quartetto d'archi (2018)
Divergences per due violini (2018)
Divergences II per due violini (2018)
Divergences III per due violini (2018)
Delirium Potastis per clarinetto, sassofono, pianoforte (2015)

Quatuor à Cordes


Quartetto 2 per quartetto d'archi (2018)

Musique Orchestrale


Nuvole per orchestra (2017)

Instrument Solo


Assonance per violoncello (2016)
Des Cœurs per violino (1997)
Assonance per violoncello (2016)
Delirium Potastis per clarinetto, sassofono, pianoforte (2015)
Des Cœurs per violino (1997)
Divergences per due violini (2018)
Divergences II per due violini (2018)
Divergences III per due violini (2018)
Nuvole per orchestra (2017)
Quartetto 2 per quartetto d'archi (2018)
Sonus Lumine per venti strumenti (2019)