Recherche avancée

Rechercher
Catégorie
Éditeur partenaire
Réinitialiser
Afin de lire les conducteurs à l’intégralité,
abonnez-vous à la bibliothèque en ligne
preview1_6747.180415.142717
preview2_6747.180415.142717
preview3_6747.180415.142717

Études pour théâtre acoustique

Installation sonore pour diffusion 3D et instrument automate

Caractéristiques
Region
Europe
Estimated Duration
>120min
Date
2018

ISMN : 979-0-2325-3074-1

Notes sur cette pièce
par Pedro Garcia-Velasquez et Augustin Muller

Cette installation propose un voyage par le son en trois dimensions dans des « lieux-musiques » imaginaires. Elle explore la lisière entre le réel et le musical, le réaliste et l'onirique, en exploitant la puissance évocatrice et immersive du son spatialisé au format High Order Ambisonics (HOA) sur une trentaine de haut-parleurs.

Des fragments musicaux, des textes et décors sonores sont mis en situation dans différentes acoustiques complexes pour devenir des lieux-musiques différents et proposer un voyage intérieur et imaginaire. Une écoute au casque complète le dispositif de diffusion afin de travailler les changements d’échelles et de proxémie.

Les différents lieux explorés au fil de l’installation interagissent avec l'ici-bas (le lieu réel dans lequel se déroule l'installation) au travers d’un instrument automate, piano ou percussions. Le son de l'instrument étant transporté en temps réel dans l'acoustique de chaque lieu imaginaire, il est simultanément dans le lieu réel et dans le lieu imaginaire et nous permet ainsi d’établir tantôt un pont, tantôt une confrontation entre l’espace réel et sa reconfiguration : il est le témoin physique du changement d’espace acoustique. Cet instrument automate peut être joué par le public ou par un musicien et interagir avec le reste du dispositif afin de proposer une expérience interactive. La scénographie est pensée pour favoriser l’immersion et l’écoute intime.

Cette installation met finalement en valeur l'expressivité de la mémoire : le voyage se fait dans des lieux, mais également dans un temps passé, à la recherche de souvenirs réels ou imaginés :
«Quand d’un passé ancien rien ne subsiste, après la mort des êtres, après la destruction des choses, seules, plus frêles mais plus vivaces, plus immatérielles, plus persistantes, plus fidèles, l’odeur et la saveur restent encore longtemps, comme des âmes, à se rappeler, à attendre, à espérer, sur la ruine de tout le reste, à porter sans fléchir, sur leur gouttelette presque impalpable, l’édifice immense du souvenir.» Marcel Proust
Instrumentation
Electronics|Disklavier
Score Details
Format - A4 / US Letter
Pages - 10


Customers Who Viewed This Piece Also Viewed:
io mauricio rodriguez
io