Georges Aperghis

Fernando Garnero

Play all audio recordings
Après des études à l’université à Buenos Aires (théorie musicale, composition, piano), il quitte l’Argentine en 1998 pour s’installer en Suisse, ou il suit des cours de clavecin, basse continue et théorie musicale de la renaissance et du baroque, et de composition au Conservatoire de Genève dans la classe d’Eric Gaudibert. Il y travaille l’orchestration avec Xavier Dayer et l’esthétique musicale du XXe siècle avec Philippe Albéra. Il étudie aussi à Bâle (99-01) successivement avec Thomas Kessler et Hans-Peter Kyburz et à Strasbourg (04-07), dans la classe d’Ivan Fedele. Plusieurs rencontres jalonnent sa formation, entre autres, celles d’Helmut Lachenmann, Brian Ferneyhough, Georges Aperghis, Gérard Pesson, Stefano Gervasoni.
Ses compositions ont été jouées, par des ensembles et solistes tels que Vortex, Accroche Note, Contrechamps, SIC, Cairn, Sillages, Solistes de Lyon, Donatienne Michel-Dansac, Françoise Rivalland, dans plusieurs festivals (Musica, Archipel, MIA, Voix nouvelles, Voix de Prieuré, JIM, Gaudeamus, Centre Acanthes). Il a reçu des commandes de la part des fondations Royaumont, Liechti, Nestlé pour l’Art, Nicati de Luze, Salabert, du Festival “Voix de Prieuré” et des bourses de l’état de Genève et de la Fondation Patiño. En 2008-09 il participe au cursus de composition et informatique de l’IRCAM.
Soucieux par la mise en place d’outils pour la création indépendante, il fonde le Collectif et Ensemble Vortex, basé à Genève, qui groupe instrumentistes et compositeurs  contribuant à la production artistique contemporaine. Un CD de récente parution chez le label NEOS, qu’inclut sa pièce « Luminar » composé en 2005, en témoigne le parcours singulier de cet ensemble,
Les organismes sonores complexes (méta-timbres), les typologies du développement non rhétoriques, la fonction destructive de la répétition et la création d’un statut esthétique de l’impasse sont au centre de ses préoccupations compositionnels aujourd’hui.

Featured Pieces